Depuis sa création, le Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC), dont la 46e édition se tiendra du 4 au 15 octobre, s’est donné pour mandat de faire découvrir les talents émergents et les voix fortes du paysage cinématographique actuel.

C’est donc tout naturellement que le FNC a décidé d’honorer une nouvelle fois le travail du réalisateur québécois, Denis Côté, en présentant son dernier film, TA PEAU SI LISSE, lors d’une projection spéciale ainsi qu’en lui offrant un mandat de programmation pour accompagner ce lancement.

C’est également dans cette optique que le Festival développe depuis six ans le projet des Cartes Blanches, offrant une visibilité aux talents d’ici, à travers des courts-métrages qui sont diffusés en primeur pendant l’événement et qui voyagent ensuite dans les festivals du monde entier.

Cette année, le FNC soulignera donc le talent de Denis Côté, ami de longue date du Festival, en présentant son dernier film, TA PEAU SI LISSE, sélectionné en compétition officielle et en première mondiale au dernier festival de Locarno. Pour accompagner la diffusion de son documentaire hybride, le Festival a décidé d’offrir un mandat de programmateur invité au cinéaste, dont la sélection a été conçue en lien avec la thématique de son film : PUMPING IRON 2 : THE WOMEN (1985), réalisé par George Butler, une œuvre kitsch entre documentaire et fiction, portant sur les femmes dans le milieu du culturisme ; LES AVENTURES D’HERCULE (1985) de Luigi Cozzi, un pur nanar psychotronique, interprété par le culturiste Lou Ferrigno, et une sélection de quatre courts-métrages : FIREWORKS (1947) de Kenneth Anger, HERAKLES (1962) de Werner Herzog, EXQUISITE CORPUS (2015) de Peter Tscherkassky et LA LUTTE (1961) de Michel Brault, Marcel Carrière, Claude Jutra et Claude Fournier.

Dans le cadre du projet des Cartes Blanches, le Festival présentera les œuvres de cinéastes de la relève, qui font preuve d’audace dans le fond comme dans la forme. Le FNC a ainsi sélectionné cette année 4 réalisatrices et 3 réalisateurs qui se sont notamment démarqués lors de l’édition 2016 : Ashley McKenzie, lauréate du Grand Prix Focus long métrage Air France avec son film WEREWOLF; Ina Mihalache, connue pour ses vidéos sur YouTube et dont le premier long métrage SOLANGE ET LES VIVANTS a charmé le public du Festival l’an dernier; Jean-Guillaume Bastien, qui a reçu le Prix du public Focus court métrage avec son film RUBY PLEINE DE MARDE; l’artiste et réalisatrice américaine Jennifer Reeder, qui a donné une classe de maître au Festival l’an dernier; Raphaël Ouellet, lauréat du Grand Prix Focus court métrage Post Moderne avec son film TOUT SIMPLEMENT; la comédienne et réalisatrice Sarianne Cormier, dont les deux premiers courts métrages ont déjà été présentés au FNC, et enfin Vincent Biron, qui a reçu le Prix du public Temps Ø Farnham avec son film PRANK.

Notons que la carte blanche CREATURA DADA, réalisée par Caroline Monnet en 2016, fait partie de la sélection officielle du Toronto International Film Festival (TIFF) dans la catégorie « Short cuts » cette année.
Les Cartes blanches ont encore une fois été réalisables grâce au soutien de Téléfilm Canada, Post Moderne et CinéGround.

Partager:

adminDepuis sa création, le Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC), dont la 46e édition se tiendra du 4 au 15 octobre, s’est donné pour mandat de faire découvrir les talents émergents et les voix fortes du paysage cinématographique actuel.C’est donc tout naturellement que le FNC a décidé d’honorer...Journal économique, culturel et social