Le 27 avril dernier, l’Espace culturel Ashukan accueillait le lancement du huitième numéro de la revue TicArtToc qui est éditée par Diversité artistique Montréal (DAM).

La rédaction de ce numéro au titre évocateur du 8e feu est exceptionnellement codirigée par Nadine St-Louis Directrice générale des Productions Feux Sacrés et Jérôme Pruneau, Directeur général de (DAM).
Comme le souligne le communiqué de l’éditeur, ce numéro : « ouvre un dialogue franc et réparateur sur les questions autochtones : génocide culturel, art comme moyen de guérison, reconstruction culturelle, affirmation identitaire, ou encore diversité autochtone ».

La qualité graphique de la revue est très épurée et invite à la lecture des articles qui permettent de découvrir cette fois-ci les arts autochtones.
Lors de cet après-midi de lancement, artistes, rédacteurs de la revue et invités pouvaient réseauter à l’Espace Ashukan tout en appréciant la performance de la troupe autochtone Buffalo Hat Singers.
Les défis de l’équipe de rédaction de la revue sont nombreux et comme toujours, à la suite de la publication d’un numéro, l’appel à textes pour préparer le suivant est lancé puisqu’il aura pour thème l’exil.

Partager:

https://linitiative.ca/wp-content/uploads/2017/05/tic-art-toc.jpghttps://linitiative.ca/wp-content/uploads/2017/05/tic-art-toc-150x150.jpgRéda BenkoulaMédiaLe 27 avril dernier, l'Espace culturel Ashukan accueillait le lancement du huitième numéro de la revue TicArtToc qui est éditée par Diversité artistique Montréal (DAM).La rédaction de ce numéro au titre évocateur du 8e feu est exceptionnellement codirigée par Nadine St-Louis Directrice générale des Productions Feux Sacrés et Jérôme...Journal économique, culturel et social