Le déneigement se fait en 4 étapes :

Épandage
Il consiste à mettre du sel (fondant) et/ou de la pierre concassée (abrasif) sur la chaussée et sur les trottoirs en fonction des conditions météorologiques. En moyenne, 140 000 tonnes de fondants et d’abrasifs sont épandues chaque hiver. Quelque 180 appareils sont utilisés pour la chaussée et 190 pour les trottoirs de l’ensemble de la Ville de Montréal.
Déblaiement
Le déblaiement consiste à tasser la neige en bordure des chaussées et des trottoirs. Il permet de rapidement rétablir la circulation automobile et piétonnière. Environ 1 000 appareils servent au déblaiement de la chaussée et des trottoirs.
Le déblaiement débute après une accumulation de 2,5 cm au sol, se déroule tout au long des précipitations et se termine une fois le déblaiement de la neige terminé.
Chargement
Le chargement de la neige vise à ramasser la neige déblayée et tassée en bordure de rues lors de l’opération de déblaiement.
La décision de charger la neige est prise en tenant compte de la quantité de neige tombée et des prévisions météorologiques des prochains jours.

Depuis l’hiver 2014, la Ville de Montréal a mis en place le système Planif-Neige qui alimente, par la diffusion de données ouvertes, l’application INFO-Neige (disponible sur l’AppleStore et GooglePlay) développée par l’entreprise Sidekick Interactive. L’application informe les citoyens sur leurs appareils mobiles de la planification et de l’avancement des opérations de chargement de la neige et des interdictions de stationner.

Élimination
Pendant une opération de chargement, les camions transportent la neige vers l’un des 28 lieux d’élimination.
Le volume annuel moyen de neige éliminée est de 12 millions de mètres cubes, ce qui génère environ 300 000 voyages de camions.
L’eau de fonte provenant de ces sites est récupérée et traitée selon les normes environnementales en vigueur.

Depuis l’hiver 2014, la Ville de Montréal a mis en place le système SIT-Neige (Système Intelligent de Transport de la Neige), un logiciel de gestion qui vise à optimiser les opérations de déneigement (chargement, transport et disposition de la neige) et le suivi de la facturation.

Ces délais d’exécution peuvent varier pour diverses raisons :

  • La densité de la neige
  • La température extérieure
  • L’arrivée d’une nouvelle précipitation au moment d’une opération de chargement, la priorité est alors donnée à l’épandage et au déblaiement afin de favoriser la circulation tant automobile que piétonne. L’opération de chargement reprend ensuite.
  • L’environnement urbain montréalais et la densité de population

Déneigement intelligent

Le déneigement intelligent consiste à proposer aux Montréalais des solutions technologiques pratiques et accessibles afin de faciliter les déplacements des citoyens et le stationnement des véhicules. Il inclut l’ensemble des processus technologiques associés aux opérations de déneigement telle que l’élimination de la neige (SIT-Neige) ainsi que la carte dynamique du déneigement et l’application INFO-Neige présentent l’évolution et la planification des opérations de chargement.

Source : http://ville.montreal.qc.ca/deneigement/

Partager:

https://linitiative.ca/wp-content/uploads/2018/01/opération-déneigement.jpghttps://linitiative.ca/wp-content/uploads/2018/01/opération-déneigement-150x150.jpgadminQuébecLe déneigement se fait en 4 étapes : Épandage Il consiste à mettre du sel (fondant) et/ou de la pierre concassée (abrasif) sur la chaussée et sur les trottoirs en fonction des conditions météorologiques. En moyenne, 140 000 tonnes de fondants et d’abrasifs sont épandues chaque hiver. Quelque 180 appareils...Journal économique, culturel et social