House in the Fields (Maison dans les champs) de Tala Hadid est sélectionné en Compétition Internationale du Festival du Nouveau Cinéma, qui célèbre cette année sa 46e édition.

Ce film documentaire de la cinéaste Marocco-irakienne est le quatrième qu’elle réalise après Itar el-layl, The Welcome Table Project et Your Dark Hair Ihsan.
House in the Fields est tourné au Maroc dans un Douar dans les montagnes de l’Atlas au contact d’une famille berbère qui vit une simple ou l’on a l’impression que cette région est figée dans le temps.
Tala Hadid livre ainsi un film en quatre actes à l’image des autres saisons qui rythment la vie de la famille Elgounad.

Le quotidien de cette famille est mis en scène à travers le regard de deux jeunes sœurs Fatima et Khadija Elgounad. Fatima, la plus jeune est encore insouciante, elle va à l’école et passe du temps avec ses amies du village. Khadija l’aînée, fini sa scolarité et se pose des questions sur son avenir, car elle doit se marier en été avec son prétendant de la vallée voisine qui dit-on est quelqu’un de travaillant et de bonne famille.

L’œil de la caméra de Tala Hadid fait une incursion qui est tintée de respect et de pudeur chez une famille Elgounad, soucieuse des traditions.

Ce film est un beau témoignage de ce à quoi peut ressembler la vie dans les villages de l’Atlas. Nous sommes loin de l’effervescence des villes. Et le film de Tala Hadid en est un témoignage!

Réda Benkoula

Partager:

https://linitiative.ca/wp-content/uploads/2017/10/House-in-the-fields-affiche.jpghttps://linitiative.ca/wp-content/uploads/2017/10/House-in-the-fields-affiche-150x150.jpgRéda BenkoulaFNCHouse in the Fields (Maison dans les champs) de Tala Hadid est sélectionné en Compétition Internationale du Festival du Nouveau Cinéma, qui célèbre cette année sa 46e édition.Ce film documentaire de la cinéaste Marocco-irakienne est le quatrième qu’elle réalise après Itar el-layl, The Welcome Table Project et Your Dark...Journal économique, culturel et social