Des douzaines de membres de la communauté Montréalaise s’est rassemblé aujourd’hui devant l’université Concordia en solidarité avec Bissan pour demander à Justin Trudeau et au gouvernement du Canada de supporter Bissan Eid. Étudiante à Concordia, nouvellement mère et citoyenne canadienne, Bissan est prise à Gaza et incapable de revenir à la maison depuis maintenant plus d’une demie année. L’inaction du gouvernement du Canada est un exemple de discrimination liée au lieu de provenance d’une personne.

Le gouvernement du Canada a échoué d’agir pour protéger Bissan et sa fille Sarah depuis trop longtemps. Nous demandons à la communauté montréalaise de venir nous supporter pour faire en sorte que Bissan et Sarah puissent revenir de façon sécuritaire.

Depuis Janvier, Bissan s’est vue empêcher de la possibilité de quitter le territoire palestinien de Gaza, car les autorités israéliennes lui refusent toute possibilité de quitter en utilisant son passeport canadien et le processus de production du visa de départ est déraisonnablement long. Cette violation du droit de circulation à l’égard de Bissan, l’a non seulement forcée à accoucher à Gaza – loin de sa famille immédiate et d’hôpitaux convenables- mais l’a aussi empêché de compléter sa Maîtrise en Génie Civile à l’université Concordia. La communauté Montréalaise présente au rassemblement a demandé au gouvernement Trudeau que le gouvernement canadien agisse et endosse sa responsabilité de soutenir Bissan et Sarah, et à prendre des actions immédiates.

«Gaza a été soumis à plusieurs bombardements et cela inclus des bombardements ayant eu lieu depuis l’arrivé de Bissan là-bas. C’est un suplices qu’aucun Canadien – ou Palestinien – devrait avoir à endurer, mais même après quatre mois, son retour au Canada est toujours refusé.» – Norma Rantisi, Professeure au Département de Géographie, Université Concordia

Les participants au rassemblement, ainsi que des passant ont signé des centaine de carte postal et des lettres adressées à des membres du Parlement et à la Ministre des Affaires Étrangères, Chrystia Freeland. «Nous sommes engagés à supporter Bissan dans sa lutte pour retourner chez elle, au Canada, et nous continuerons à mobiliser nos communautés jusqu’à ce que Bissan et sa fille Sarah reviennent chez elles à Montreal. » – a dit Omar Riaz, Coordinateur Général du Syndicat des étudiantes et étudiants de Concordia.

Les membres de la communautés présent au rassemblement aujourd’hui en support de Bissan presse le gouvernement de Trudeau de prendre les actes immédiats qui sont nécessaires pour assurer le retour de Bissan et Sarah.

Source:
Concordia Student Union
www.csu.qc.ca
Tadamon!
www.tadamon.ca

Partager:
adminCommuniquésDes douzaines de membres de la communauté Montréalaise s’est rassemblé aujourd’hui devant l’université Concordia en solidarité avec Bissan pour demander à Justin Trudeau et au gouvernement du Canada de supporter Bissan Eid. Étudiante à Concordia, nouvellement mère et citoyenne canadienne, Bissan est prise à Gaza et incapable de revenir...Journal économique, culturel et social