Avec Pas d’Radis Fiscaux : l’État d’Urgence, un événement interdisciplinaire gratuit sur le thème des Paradis fiscaux et des inéquités fiscales, ATSA, Quand l’Art passe à l’Action propose une mobilisation citoyenne et artistique dénonçant les «législations de complaisance», grandes responsables de l’effritement des États, de l’appauvrissement de la justice sociale et de la démocratie.

Pas d’Radis Fiscaux : l’État d’Urgence sera présenté du 16 au 19 novembre 2017, sur la Place Émilie-Gamelin et sur le trottoir de la rue Ste-Catherine adjacente, à l’extérieur et sous chapiteaux chauffés. Ouvert à tous, le site sera l’hôte de la Première Rencontre ÉU/Canada/RU With One Voice sur l’Art et l’Itinérance, avec la participation de vingt organismes canadiens, états-uniens et londoniens.

« Le titre, Pas d’Radis Fiscaux : l’État d’Urgence est un clin d’oeil au titre fondateur de État d’Urgence (1998-2010) et renoue avec l’idée maitresse des écarts des richesses de la première installation présentée en 1997 par ATSA, La banque à Bas, à l’heure où la fraude et l’évasion fiscales internationales de milliards de dollars sont érigées en système à l’abri du secret bancaire, mettant hors de portée des finances publiques plus de la moitié du stock mondial d’argent. Nous sommes à un point culminant de l’économie mondialisée où les États doivent reprendre en mains leurs lois fiscales afin que les multinationales et les richissimes de ce monde participent au maintien des services publics, plutôt que de s’enrichir impunément sans aucune responsabilité sociale.» expliquent Annie Roy et Pierre Allard, co-fondateurs de ATSA, Quand l’Art passe à l’Action.

L’événement rassemblera la richesse des expressions créatrices, scientifiques et militantes sur la question, avec une programmation artistique inédite en continu, des espaces d’information et de débats, des soirées thématiques, tout en poursuivant sa tradition d’inclusion et de services offerts aux plus démunis, et le retour du mythique Banquet Cochon, un repas cinq services offert sous chapiteau aux personnes seules et itinérantes, par le chef Martin Picard du restaurant Au Pied de Cochon et plusieurs restaurateurs complices.

De nouveaux partenariats de diffusion avec Les Rencontres internationales du documentaires (RIDM), pour le volet cinéma, avec le Mundial Montréal pour la scène musicale et avec Les Escales Improbables de Montréal, compléteront la programmation artistique.

Deux soirées spéciales seront également proposées : le jeudi 16 novembre, dès 17h30, pour l’événement d’ouverture de Pas d’Radis Fiscaux, concocté en collaboration avec Oxfam-Québec et le Collectif Échec aux Paradis Fiscaux, avec des prises de parole de Alain Deneault et de plusieurs personnalités publiques, suivies de la performance collective du Radis Fiscal de ATSA ; et le vendredi 17 novembre à 19h30, pour le Gala de clôture des 21es journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI), À Humanité variable, dans une formule cabaret, avec plusieurs artistes invité.e.s dont les porte-paroles des JQSI, Fred Dubé et Manal Drissi.

JOURNÉES ET HEURES D’OUVERTURE DU SITE
Place Émilie-Gamelin + trottoir adjacent de la rue Ste-Catherine, entre Berri et St-Hubert, Montréal Sites extérieurs et chapiteaux chauffés | Entrée libre. Ouvert à tous et toutes
Jeudi 16 novembre, de 17h à 23h, soirée d’ouverture
Vendredi 17 novembre + Samedi 18 novembre, de 11h à 23h | Dimanche 19 novembre, 11h à 21h
www.atsa.qc.ca
DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE D’OUVERTURE
17h30 | Prises de paroles sous le Radis Fiscal, œuvre inédite de ATSA, Quand l’art passe à l’Action
300 Pretzels en forme de $ seront distribués (Bretzel & Compagnie)
Annie Roy, artiste cofondatrice de ATSA, Quand l’art passe à l’action | Présentation de l’événement et de la conférence With One Voice sur l’art et l’itinérance. Inès Chaalala, coordonnatrice du collectif Échec aux paradis fiscaux | Données chocs sur l’ampleur internationale du phénomène, annonce de la prochaine campagne et actions pour mettre fin à l’ère des paradis fiscaux.
Amir Khadir, Député de Mercier, Québec solidaire | Projet de loi n°997 encadrant le commerce en ligne et visant à assurer l’équité fiscale envers le commerce traditionnel et local.
Élodie Comtois, des éditions Écosociété | Les écrits de Alain Deneault, porteurs de débats publics Alain Deneault, philosophe et conférencier | L’importance de nos choix politiques face aux paradis fiscaux

18h00 | Destruction du Radis Fiscal sous forme d’une piñata géante, par les dignitaires, les co-fondateurs de ATSA et la population, pour reprendre le court d’une économie réelle au service des citoyen.n.es, en compagnie de la chorale des Voix ferrées qui entonnera le requiem In Paradisum de Fauré.
Repas offert et servi par GRUMMAN 78 suivi d’un dessert du TOQUÉ !
18h30 | Outcry_Désorceler la finance | Rituel de désenvoûtement de la finance par la cie belge LOOP_S 19h00 | La grande caricature carmagnolesque de la bêtise fiscale
17h à 21h, en continu | Vernissage des expositions + Activation d’œuvres performatives avec le public : Prise de selfie à envoyer aux ministres, Camion-bureau Vide poche, Robes de confidences citoyennes, Terrain de jeu de l’absurde échafaudé avec des cartes de crédit, Le temps d’une soupe et son menu de conversation en duo sur les paradis fiscaux ; Cartographie sociale ; et plus…
21h00, sous chapiteau chauffé | Musique hip hop avec le groupe Emrical 21h30, sous chapiteau chauffé | Projection du film Le Prix à Payer de Harold Crooks
L’événement d’ouverture de Pas d’Radis Fiscaux : L’état d’Urgence, produit par l’ATSA, Quand l’Art passe à l’Action, a été concocté en collaboration avec Oxfam-Québec et le Collectif Échec aux Paradis Fiscaux.
Pas d’Radis Fiscaux : l’État d’Urgence | Place Émilie-Gamelin. Montréal
Jeudi 16 novembre, de 17h à 23h, soirée d’ouverture
Vendredi 17 novembre + Samedi 18 novembre, de 11h à 23h | Dimanche 19 novembre, 11h à 21h
Extérieur et chapiteaux chauffés | Entrée libre. Ouvert à tous et toutes Site hôte de la Première Rencontre ÉU/Canada/RU With One Voice sur l’Art et l’Itinérance, avec la participation de vingt organismes canadiens, états-uniens et londoniens.
www.atsa.qc.cawww.atsa.qc.ca/eu-2017-programmation-artistique
Éditorial de Annie Roy et Pierre Allard, co-fondateurs de ATSA, Quand l’Art passe à L’Action
www.atsa.qc.ca/eu-2017-mot-des-artistes

Partager:

https://linitiative.ca/wp-content/uploads/2017/11/Info-728-X-96-bleu-1-5.pnghttps://linitiative.ca/wp-content/uploads/2017/11/Info-728-X-96-bleu-1-5-150x96.pngadminCommuniquésAvec Pas d’Radis Fiscaux : l’État d’Urgence, un événement interdisciplinaire gratuit sur le thème des Paradis fiscaux et des inéquités fiscales, ATSA, Quand l’Art passe à l’Action propose une mobilisation citoyenne et artistique dénonçant les «législations de complaisance», grandes responsables de l'effritement des États, de l’appauvrissement de la justice...Journal économique, culturel et social