L’apprentissage coopératif est une méthode pédagogique qui permet de motiver les élèves. Il consiste au travail en équipes d’élèves. Ces derniers peuvent avoir des savoirs et des qualités différentes qui sont mises en commun pour atteindre des buts communs. En effet, la coopération est une des compétences transversales.

Coopérer comporte plusieurs habiletés sociales que les élèves doivent développer. Aussi, le travail en équipe est considéré comme une nécessité, car c’est souvent une exigence dans de nombreux milieux de travail. Ainsi, les élèves peuvent prendre des décisions, communiquer, coopérer et gérer leurs conflits. La prise de décision au sein de l’équipe engendre des discussions, des compromis et des consensus.

En ce qui concerne la compétence de communication, l’élève doit exprimer ses idées d’une manière claire et doit être à l’écoute des autres. Les conflits ne sont pas des problèmes que nous devons éviter. Mais, il faudrait les voir comme des occasions de recherche de meilleures solutions convaincantes.

Former des équipes hétérogènes est souhaitable

Il existe différentes manières de regroupement des élèves : au hasard, par affinité, par proximité et par champ d’intérêt. Ainsi, l’apprentissage coopératif devient profitable pour tous les membres de l’équipe. Cependant, un fonctionnement d’équipe est nécessaire. C’est la raison pour laquelle les rôles des membres de chaque équipe doivent être définis : animation, gestion du temps, secrétariat et fonctionnel. Chacun est responsable de sa tâche et doit aussi aider les autres membres de l’équipe. L’élimination de l’individualisme et la solitude ne sont pas des arguments valables pour ne plus considérer l’individu. La force de l’équipe réside dans la force de chaque élève qui doit être exploitée.

Par conséquent, il faut éviter de former des équipes avec un nombre très élevé d’élèves. Ainsi, nous nous assurons de la participation de chaque membre de l’équipe qui peut émettre son opinion et la défendre. Ces discussions permettent de réduire les écarts entre les élèves. Dans ce type d’apprentissage l’enseignant observe le travail des équipes. Il demande aux équipes un rapport écrit ou orale suivant des échéances et explicite au préalable les exigences du travail. Une évaluation continue est ainsi faite. Il peut aussi demander à une équipe d’enseigner aux autres ce qu’ils ont appris. Il peut intervenir, faire des suggestions et offrir son soutien. Il doit éviter de placer les élèves dans des situations d’incompétence.

Khalil Benkoula

Partager:

https://linitiative.ca/wp-content/uploads/2018/01/05-Compétences-numériques1_resize.jpghttps://linitiative.ca/wp-content/uploads/2018/01/05-Compétences-numériques1_resize-150x150.jpgadmin.ÉducationL’apprentissage coopératif est une méthode pédagogique qui permet de motiver les élèves. Il consiste au travail en équipes d’élèves. Ces derniers peuvent avoir des savoirs et des qualités différentes qui sont mises en commun pour atteindre des buts communs. En effet, la coopération est une des compétences transversales. Coopérer comporte...Journal économique, culturel et social